Des animés pour Halloween

On me dit à l’oreillette que demain c’est Halloween. Pour être tout à fait honnête, ce n’est pas une fête que je célèbre. Il me fallait juste une excuse pour parler d’animation japonaise sur le blog, ahah ! 

Quoiqu’il en soit, si tu as prévu une petite soirée épouvante sur le petit écran, je te propose quatre séries d’animation pour te mettre dans une ambiance spooky. C’est parti !

Bannière Shinigami dans Soul Eater.

Vampire Knight

L’Académie Cross abrite deux types d’élèves: les humains de la classe de jour et les vampires de la classe de nuit. Yuuki et Zero, les surveillants de la classe de jour, sont les gardiens de ce secret et veillent au maintien de cette cohabitation. La première rêve d’un monde où les deux espèces pourront s’entendre alors que le second nourrit une profonde haine envers ceux qu’il considère comme des assassins sans pitié.

Vampire Knight propose une version romancée des vampires tout en conservant une certaine obscurité. J’ai adoré l’esthétique de cet animé. Quant à l’histoire, elle se révèle plus riche que ce que peuvent laisser penser les premiers épisodes. Mon seul regret est qu’il n’y ait pas eu plus de saisons. Mais laissons les vampires un moment, je vais vous parler d’une autre école.

Bannière Vampire Knight.

Soul Eater

L’université Shibusen assure la formation des chasseurs de démons aussi appelés Meisters. Chacun d’eux fait équipe avec une arme capable de prendre forme humaine et de se nourrir d’âmes de démons, d’où leur dénomination de Soul Eaters. Quand une arme a réussi à dévorer 99 âmes de démons, il doit se repaître d’une âme de sorcière pour devenir une Death Scythe (ou Faux de la Mort). Voilà le but que poursuivent Maka, élève modèle et fille de Meister, ainsi que Soul, un garçon aux allures de rebelle capable de se transformer en faux. Ce duo que tout oppose va se lancer à la poursuite des démons et affronter les redoutables sorcières de ce monde.

Des personnages principaux déjantés aux histoires touchantes, une animation qui rend justice aux scènes de combat, sans oublier une esthétique « halloweenesque » qui nous plonge dans un univers juste assez glauque. Un shônen à voir et revoir sans modération.

Bannière Soul Eater.

Shiki

Sotoba est un petit village perdu au milieu des montagnes, c’est aussi le théâtre d’événements aussi inquiétants que mystérieux. En effet, une famille vient de s’installer dans un château sur les hauteurs du village. Leur emménagement va coïncider avec la découverte de trois cadavres. Les autorités ne parviennent pas à déterminer les causes de leur mort avec certitude et, comme si cela ne suffisait pas, la jeune Megumi disparaît peu après avoir fait la connaissance de cette famille. Une chose est sûre, Sotoba va connaître un été terrifiant.

Si vous voulez de l’action, passez votre chemin. Shiki est plus psychologique, sombre et parfois dur. Je n’ai pas honte de dire qu’il m’avait bien secouée quand j’étais au collège. L’atmosphère créée grâce aux bandes-sons est creepy à souhait. Il y a juste une chose que je déplore: j’aurais aimé des personnages plus développés, quitte à avoir plus d’épisodes.

Bannière Shiki.

D.Gray-Man

Allen Walker est un jeune exorciste de la Congrégation de l’Ombre. Cette organisation a pour vocation d’éliminer les Akumas, des démons dissimulés parmi les humains et créés par le Comte Millénaire. Ayant déjà eu affaire à ce dernier, Allen est déterminé à l’empêcher de nuire. En effet, le Comte est à la tête du clan Noah et projette d’anéantir le Monde. Les exorcistes vont se lancer dans une bataille acharnée pour la sauvegarde de l’humanité.

DGM est sans doute un de mes animés préférés. Les graphismes et la musique en font un animé sombre et magnifique. Les personnages sont travaillés et convaincants, tant les principaux protagonistes que leurs ennemis. Alala leurs ennemis ! Le Comte Millénaire est déjà un sacré personnage en soi, mais les Noah sont tout aussi emblématiques. Entre nous, je n’étais pas sûre de vouloir voir les gentils triompher…

Bannière D.Gray-Man.
Bonus

Over the Garden Wall

Cette histoire nous plonge dans une forêt dans laquelle Wirt et Greg se sont égarés. Les deux frères tentent de retrouver leur chemin pour rentrer chez eux quand ils croisent la route d’un mystérieux bûcheron. Ce dernier les met en garde: la Bête rôde dans la Forêt de l’Étrange.

Ne vous laissez pas berner. Cette mini-série est plus profonde et symbolique qu’il n’y paraît. Je l’ai commencée car attirée par le style des dessins et le casting – notamment Elijah Wood (Le Seigneur des Anneaux) et Christopher Lloyd (Retour vers le Futur). Elle est sombre et un peu angoissante au début mais l’histoire est adorable et j’ai trouvé l’intrigue très bien ficelée. Bref, à ne pas manquer.

Bannière Over the Garden Wall.

J’aimerais bien connaître les films et/ou séries qui vous font frissonner. Dîtes-le moi dans les commentaires ! ^^

Suivre:
Agnès
Agnès

Originaire de la Martinique, je crée du contenu de blog depuis 2014. Mes sujets favoris sont la Beauté, les Séries et le Lifestyle.
Je partage ici toutes les petites choses que j’aime, qui m’inspirent et ajoutent un peu de magie à mon quotidien.
J’espère que cet article t’a plu. N’hésite pas à me laisser un petit mot en commentaire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *