3 séries courtes à mater sur Netflix

Alors comme ça tu as dévoré la troisième partie de La Casa de Papel ? Pas de soucis, je pense qu’on a tous enchaîné les huit épisodes comme si l’Apocalypse était prévue pour le lendemain. 

Du coup tu cherches peut-être quelque chose de sympa à regarder pour te remettre de tes émotions (je ne spoilerai pas pour les profanes, on se comprend). Je te propose donc trois séries courtes pour ce week-end.

Bannière de l a série Dirk Gently.

Todd est un groom tout ce qu’il y a de plus banal qui va se retrouver lié au meurtre d’un riche homme d’affaires. Bon, ce sont des choses qui arrivent… Sauf que la scène de crime est une boucherie sans nom qui laisse les enquêteurs perplexes. Notre ami / suspect / Frodon va trouver de l’aide dans la personne de Dirk Gently, un détective holistique. Qu’est-ce que c’est exactement?  Eh bien c’est un détective qui résout ses affaires en se trouvant au bon endroit au bon moment. Il pense fermement que l’univers le mène toujours à l’indice qu’il lui faut.

Tu trouves ça complètement barré ? C’est le cas, et c’est sûrement pour ça que j’ai adoré. Les personnages sont tellement excentriques et hauts en couleur, je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Bannière de la série Sick Note.

Quand le médecin de Daniel lui diagnostique un cancer, ce dernier voit sa vie basculer du tout au tout. Son entourage devient plus aimable, le regard de ses collègues change et son couple, alors au bord de la rupture, voit la flamme se raviver. Seulement voilà, le docteur de Daniel est le pire dans sa profession – et je suis gentille. Tu l’as deviné, Daniel n’a pas le moindre cancer. Il va tout de même continuer à prétendre le contraire afin de préserver son couple ainsi que son travail.

Cette série a été un vrai régal. Je ne vais pas te mentir, je l’ai regardée avant tout pour Rupert Grint et je n’ai pas été déçue. J’ai aimé la synergie entre Daniel et le docteur Ian,  les situations absurdes, les malentendus, bref, l’humour britannique qui me séduit toujours autant. 

Une série d’anthologie qui, comme American Horror Story, propose une nouvelle intrigue à chaque saison. Un tueur sans pitié aux motivations inconnues, des cibles qui luttent pour leur survie et des giclées de sang toutes les quinze minutes (en même temps, vu le titre…)

Bon je suis un peu amatrice de gore et de violence à l’écran – catharsis, tout ça tout ça – du coup Slasher avait déjà des chances de me plaire. Mais ce qui m’a conquise, c’est le fait de jouer au détective pour identifier l’assassin avant la grande révélation. Je crois bien que je n’ai trouvé qu’une fois…

Si la saison 1 perd un peu le rythme à un moment, il n’en est rien pour les deux autres. Je me suis régalée et j’attends la suite avec impatience.

C’est tout pour cette fois.

Pense à me laisser un petit mot pour me dire ce que tu regardes en ce moment.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *