Qui se cache derrière Bubble Panic ?

Je m’appelle Agnès, je suis martiniquaise et je suis de la génération ’93. Oui je sais, c’est un très bon cru. 

Photo de Bubble Panic.

Pourquoi Bubble Panic ?

Bubble Panic n’est pas mon premier blog, mais il est le premier dans lequel j’ai décidé d’investir plus que quelques heures par mois. J’avais envie de passer au niveau supérieur, d’avoir mon propre nom de domaine et d’être sûre que mon contenu m’appartienne vraiment.

En ce qui concerne le nom du blog, il n’a pas vraiment d’histoire. J’ai longtemps cherché un nom original qui me correspondrait et ces deux mots étaient dans ma tête depuis un moment déjà, sans raison aucune. Je me suis dit « pourquoi pas? » et je me rends compte à présent que, sans même avoir le moindre sens, Bubble Panic me correspond tout à fait.

Mes anciens blogs

Mes tout premiers blogs sont nés en plein baby-boom de Skyrock. On en a tous eu un… ou quatre en ce qui me concerne, ahah…

Je me suis ensuite lancée dans les blogs beautés sur Blogger. J’ai été tentée de supprimer mon tout premier blog mais, d’une part, je suis consciente qu’il peut toujours être utile et, d’autre part, j’aime y retourner de temps en temps pour réaliser mes progrès. Si vous désirez jeter un œil à mes premiers bébés, je vous invite à cliquer sur les liens qui suivent :

Mon premier né, créé à l’origine pour partager mes conseils en matière de soins capillaire pour les cheveux afro.

J’y ai développé pas mal de compétences et j’ai osé traiter des sujets différents comme les séries – oui, je ne me sentais pas légitime de porter un jugement sur une série TV…

Mes ressources pour le blog 

Après m’être fait la main sur la plateforme Blogger de Google, je suis passée à WordPress.org. Mon blog est hébergé par O2Switch.

Je prends la plupart de mes photos avec mon smartphone, un Motorola X Style. Eh non, ce n’est ni un Iphone, ni un Samsung et pourtant la qualité de ses photos est surprenante. Sinon, je me suis récemment offert un appareil hybride, l’Olympus Pen E-PL8. Je suis encore très timide avec, je le sors rarement à l’extérieur, mais Rome ne s’est pas faîte en un jour… 

J’utilise également des photos libres de droit que je trouve sur Unsplash ou Kaboompics.

Je retouche la plupart de mes photos. Je jongle pour cela entre Photo Scape, GIMP 2 et Canva.